Troubles de l’adulte

Les troubles du sommeil entrainent diverses manifestations qui altèrent la santé et la qualité de vie. En contrepartie, le style de vie, de l’anxiété ou une dépression, les maladies dégénératives, l’épilepsie, des troubles cardiovasculaires ou métaboliques peuvent causer une perturbation du sommeil avec répercussion diurne. Ils peuvent causer, exacerber ou masquer les troubles du sommeil. Ces relations peuvent aussi être bidirectionnelles.


Symptômes fondamentaux des troubles du sommeil chez l’adulte

Chez l’adulte, les symptômes fondamentaux des troubles du sommeil incluent l’insomnie, l’hypersomnie et le ronflement. L’association de l’hypersomnie et du ronflement peut indiquer la présence des apnées du sommeil, un trouble respiratoire lié au sommeil présentant une forte prévalence dans cette population clinique.

La présence d’hypersomnie peut aussi indiquer de la narcolepsie, avec ou sans cataplexie.


Rôle du partenaire de lit

Le partenaire de lit peut être un joueur important dans l’identification des troubles du sommeil chez un adulte symptomatique ou asymptomatique. Par exemple, il peut relever la présence de mouvements des membres lors de l’endormissement ou pendant le sommeil, ce qui peut suspecter un syndrome des jambes sans repos ou des mouvements périodiques des membres. Il peut expliquer également pourquoi le dormeur ou lui-même se réveille le matin avec des blessures; le dormeur à crié, gesticulé brusquement, s’est précipité sur son partenaire de lit ou à sauté violement hors du lit, ce qui traduit un trouble comportemental en sommeil paradoxal. Le dormeur Enfin, le partenaire de lit peut relever la présence de somnambulisme, où le cerveau du dormeur apparait suffisamment réveillé pour performer une série de comportements complexes mais assez endormi pour ne pas avoir conscience de ses actes. Des pleurs, des cris et un sentiment de panic peuvent apparaitre également chez l’adulte et initier des éveils confusionnels ou des terreurs nocturnes.

Des apnées du sommeil peuvent aussi apparaitre en alternance avec du ronflement et inquiéter le partenaire de lit, qui cherchera à réveiller le dormeur afin qu’il reprenne sa respiration. Un grincement des dents ou serrement des mâchoires peuvent être aussi apparaitre et indiquer du bruxisme. Au réveil le matin, le dormeur pourra témoigner du ronflement et du bruxisme puisqu’il ressentira des douleurs au niveau de la gorge ou de la mandibule. Par contre, les arrêts respiratoires passeront inaperçus si elles ne sont pas relevées par le partenaire de lit.


Et la qualité du sommeil du partenaire de lit?

Les mouvements des membres peuvent altérer le sommeil du partenaire de lit bien plus que celui du dormeur lui-même. Bruits et arrêts et reprises ventilatoires ou toutes autres manifestations nocturnes contribueront aussi à perturber le sommeil du partenaire de lit. La présence de troubles du sommeil peut affecter aussi le sommeil des enfants du dormeur. Ainsi, conjoint et enfants présenteront un sommeil non réparateur, possiblement de l’insomnie avec répercussion diurne. La présence de trouble du sommeil au sein d’un des membres de la famille peut contribuer à entrainer des troubles ou des maladies chez les autres membres de celle-ci.

Soyez vigilant et consultez un médecin du sommeil devant toute manifestation de symptômes pouvant traduire un trouble du sommeil ou encouragez un membre de votre famille à consulter le cas échéant.


Troubles du sommeil de l’adulte liés au style de vie

Les adultes peuvent présenter un trouble du rythme circadien du sommeil conséquemment à leur style de vie. Par exemple, un horaire de travail par quart ou bien des voyages d’affaires fréquents peuvent contribuer à perturber le sommeil et entrainer un ralentissement du fonctionnement diurne.

La privation du sommeil est dans bien des cas responsables d’un sommeil non réparateur et d’un ralentissement du fonctionnement diurne, ce qui cause des accidents sur la route et des erreurs au travail. La privation du sommeil peut aussi entrainer des perturbations cardiovasculaires et métaboliques importantes.

Une bonne hygiène du sommeil, de l’exercice pratiqué régulièrement et une saine alimentation contribuent à préserver votre qualité de vie.

© OSR Médical, 2007. Tous droits réservés.
Site réalisé par Bergeron communications inc. | Réalisation du site